SERENADES TCHEQUES

PAR L’ORCHESTRE DE CHAMBRE DE SAINT-RAPHAËL

Direction artistique et violon solo : Jean-Sébastien Hubert

Programme : Dvorak, sérénade pour cordes Op.22 en mi majeur, en 5 mouvements. SUK, sérénade pour cordes Op.6 en Mi bémol majeur, en 4 mouvements

SOIRÉE HOMMAGE AUX COMPOSITEURS TCHÈQUES ANTONIN DVORAK ET JOSEPH SUK.

L’oeuvre de Dvorak (1841-1904), très souvent marquée par la musique populaire tchèque, est abondante et variée. Son expérience au sein de l’Orchestre du Théâtre de Prague lui fait découvrir un large répertoire classique et contemporain. Mais en 1871, il quitte l’Orchestre pour se consacrer à la composition. Le Quatuor Tchèque aura fait beaucoup pour la diffusion de sa musique. Il compose sa sérénade pour corde en 1875. Elle sera créée le 10 décembre 1876 à Prague.

Joseph Suk, élève de Dvorak,  épouse sa fille en 1898. Il se dégage peu à peu de l’influence de son amitre et épouse un langage relativement moderne. Il est reconnu comme l’un des plus grands violonistes du XXe siècle, et fait partie du célèbre Quatuor Tchèque. Il compose se sérénade pour cordes en 1893. Elles sera publiée sous le parrainage de Brahms.