L’HOMME QUI RIT

Un voyage initiatique entre spectacle vivant et arts visuels ! Un plaidoyer sur la différence sociale et physique, l’exclusion, le déracinement, l’opposition entre laideur physique et laideur morale.

Gwynplaine, enlevé enfant et défiguré afin d’en faire un animal de foire, est adopté par Ursus, philosophe bourru et son loup, Homo. Il est aimé par Déa, jeune orpheline aveugle… Tous voyagent à travers l’Angleterre, vivant une vie de saltimbanques et exposant, dans les foires, le spectacle de leur monstruosité.

Pour cette oeuvre foisonnante et baroque, le duo de créateurs propose une scénographie hybride entre théâtre et cinéma, utilisant la création vidéo et multimédia au service de la dramaturgie. Tous les sens sont en éveil, dans un univers inspiré de Freaks (de T. Browning) ou encore d’Elephant man (de D. Lynch).

La Presse en parle

« Paulo Correia et Gaële Boghossian sont les maîtres d’une technique, la vidéo, qu’on maîtrise encore peu en France. » Webtheatre

« Un spectacle fabuleux! Le metteur en scène a réussi à trouver la recette de ce périple fantastique. » La Provence

« La magie du spectacle emporte les spectateurs dans un ailleurs aux tons sépias qui pourrait bien être un présent. Rêver  peut-être… Mais surtout réveiller ses neurones ! » La Marseillaise

Tarifs : Catégorie B

Plein : 26 € – Réduit : 17 € – Abonné : 19 € – Abonné réduit : 13 €.